0

Comments

Facebook

Twitter

Google

send


Un an après, la mort d'Oussama ben Laden s'invite dans la campagne présidentielle



Les équipes de campagne de Barack Obama n'hésitent pas à instrumentaliser la mort du leader d'Al-Qaïda pour attaquer son futur adversaire, Mitt Romney.

"C'est l'une des choses les plus méprisables que l'on peut faire". Arianna Huffington, la fondatrice et patronne du "Huffington Post", réputée proche des démocrates, ne mâche pourtant pas ses mots pour décrire le dernier clip de campagne diffusé par les équipes de Barack Obama. Cette vidéo met en scène Bill Clinton, saluant la décision de Barack Obama d'ordonner l'assassinat d'Oussama ben Laden, le 2 mai 2011. "La décision la plus difficile et la plus honorable", explique l'ancien président démocrate.

Ce n'est pas la première fois que les démocrates utilisent la mort du leader d'Al-Qaïda pour faire campagne. C'est même devenu l'un de leurs principaux arguments, alors que les républicains ne manquent jamais d'attaquer l'administration sortante sur son bilan en matière de sécurité nationale.

Article publié le 30 Avril 2012 à 20:57.

Lire l’article