0

Comments

Facebook

Twitter

Google

send


Le Proche-Orient dans l'impasse



Nicolas Sarkozy et François Hollande se sont prononcés en faveur d'une paix au Proche-Orient, consacrant la reconnaissance d'un Etat palestinien. La légitimité historique et politique de cet Etat, prévu dès 1947 par les Nations unies, à l'égal de l'Etat d'Israël, n'est pas contestable. Un tel objectif, conforme aux principes fondamentaux qui inspirent la diplomatie française en faveur de la libre détermination des peuples, mérite de rallier le soutien de la communauté internationale et de l'Europe, concernée par la solution d'un conflit qui dure depuis plus de soixante ans.

Les anciens ambassadeurs, qui avaient adressé à ce sujet une lettre ouverte au président de la République en mars 2010, ne peuvent que se féliciter de la priorité donnée à un problème récurrent qui affecte les relations de la France et de l'Europe avec le monde arabo-musulman et entrave la mise en oeuvre d'une coopération méditerranéenne si nécessaire pour l'avenir des relations entre Etats riverains.

Yves Aubin de La Messuziere est un ancien ambassadeur. (Ambassadeur de la France à Tunis, 2002-2005).

Article publié le 9 Mai 2012 à 13h47.

Lire l’article