0

Comments

Facebook

Twitter

Google

send


Denis Pietton à « L’OLJ » : La beauté du Liban est que chacun y a besoin de l’autre



Entre Denis Pietton et les Libanais, c’est une histoire de respect et d’attachement sincère. Elle avait pourtant mal commencé avec le décès de son épouse dans le crash de l’avion éthiopien. L’ambassadeur de France, fraîchement arrivé à Beyrouth, aurait pu faire un rejet de ce pays qui le frappait involontairement. Mais il a préféré au contraire donner sa chance au Liban et aux Libanais, jetant un regard bienveillant sur le pays et essayant de comprendre les convulsions de cette région en pleine mutation. Diplomate hors normes, il a une liberté de ton peu courante dans ce milieu et il conçoit sa mission comme un investissement total dans les sociétés où il est en poste. C’est pourquoi, abstraction faite des critiques de certains et des éloges parfois trop appuyés d’autres, il a toujours tenté de faire coïncider les intérêts du pays qu’il représente avec ceux du Liban. Il rentre dimanche en France où il occupera le bureau de directeur de la section Moyen-Orient et Afrique du Nord au Quai d’Orsay. Ce qui signifie qu’il maintiendra le contact avec le Liban et avec son successeur à l’ambassade de France Patrice Paoli...

Lire l’article