0

Comments

Facebook

Twitter

Google

send


Le Monde

« Ca c’est Damas »



L'Union des Coordinations de la Révolution Syrienne rapporte qu'un certain nombre de manifestations se sont produites, dans la nuit du 1er au 2 mai, dans divers quartiers de la capitale syrienne. Organisées sous le slogan "Ca, c'est Damas", comme un clin d'oeil au poème ainsi intitulé du grand Nizar Qabbani, elles étaient destinées à démontrer au régime en place, qui s'apprête à organiser des élections législatives dans l'ensemble du pays "comme si de rien n'était", que la contestation est désormais au coeur de Damas, presque aux portes de son palais. En dépit du nombre peu élevé des participants, elles visaient aussi à montrer aux villes assiégées par les forces armées, en violation des prescriptions du Plan Kofi Annan avalisé par Bachar Al Assad, que les Damascènes ne les oubliaient pas. Elles voulaient enfin dénoncer le nouveau délai concédé par la communauté internationale à un régime menteur, qui n'avait nullement l'intention de rechercher l'apaisement avec sa population.

Article publié le 2 Mai 2012.

Lire l’article